E. Fischer & Cie depuis 1896

Emile Fischer est né le 31 décembre 1872. Il était représentant d'un fabricant allemand de parapluies. Il visitait les clients en Belgique (pour visiter les clients à Bruxelles de la gare du Nord à la gare du Midi cela lui prenait une semaine). Une moitié de l'année, on vendait des ombrelles et l'autre moitié, des parapluies. En 1896, Emile Fischer décide de se mettre à son compte et fonde sa propre fabrique accompagné d'un ouvrier. La firme E. Fischer & Cie voit donc le jour à Bruxelles en 1896. Le numéro au registre de commerce de Bruxelles sera 117.

Le fondateur Emile Fischer (à gauche), son fils Willy (centre) et son épouse
Le fondateur Emile Fischer (à gauche), son fils Willy (centre) et son épouse

Emile Fischer épouse Victoire De Forciau . Ils auront un seul fils en 1901 : Willy Fischer. Ci dessus une photo peinte où on les voit.

Plus tard, un associé dénommé Berghs viendra consolider la structure financière de l'entreprise qui s'appellera un temps 'Fischer & Berghs'. La firme s'installera au 19 de la rue du Cirque dans le centre de Bruxelles. La marque Parfi (avec le PAR de parapluie et le FI de Fischer) sera déposée.

En 1928, la société prend de l'extension et déménage vers des locaux plus grands qu'elle loue sur 2 étages de la rue Lambert Crickx 23 - 25 à Anderlecht.

La firme participe à plusieurs expositions et son savoir faire sera récompensé par plusieurs prix :

En 1946, la firme fête ses 50 ans d'existence. Devant, en commençant par la gauche, Odette la coupeuse de tissu, Willy Fischer et son épouse, Emile Fischer le fondateur et sa compagne et Henri Berghs l'associé. En haut à droite Emile Fischer junior le petits fils du fondateur. 

Photo à l'occasion du cinquantenaire de la société en 1946
Photo à l'occasion du cinquantenaire de la société en 1946

En août 1954, Emile Fischer décède. Son fils Willy a déjà repris la direction de l'affaire En 1960, ce dernier achète un bâtiment (qui est déjà un atelier de confection pour des uniformes de police et armée) au 22, rue Montagne Aux Anges à Koekelberg. La fabrication de parapluies y prendra un essor. La couture se fait par machines à coudre. On y fabrique des parapluies sous la marque Parfi mais aussi sous la marque Knirps dont les montures viennent à cette époque de Solingen. Emile Fischer junior né en 1926 s'occupe des machines. Il y a des machines pour piquer les panneaux de tissus (appelés pointes ) ensemble, des machine pour coudre les aiguillettes et pour monter les couvertures de tissu sur les montures.

Le personnel en 1960 rue Montagne Aux Anges.
Le personnel en 1960 rue Montagne Aux Anges.
22 Rue Montagne aux Anges à Koekelberg
22 Rue Montagne aux Anges à Koekelberg

Emile Fischer Junior aura deux fils : René (1952) et Christian (1960) qui viendront également travailler dans l'entreprise. René s'occupera de visiter le clientèle néerlandophone. Christian s'occupera des achats. 

Photo du personnel prise en 1983

Le personnel en 1983 Avec de gauche à droite René, Emile, Willy Fischer ; Florent Vergauwen le comptable et Christian Fischer
Le personnel en 1983 Avec de gauche à droite René, Emile, Willy Fischer ; Florent Vergauwen le comptable et Christian Fischer

Knirps décide de ne plus livrer des montures et de fabriquer lui-même des parapluies d'abord au Portugal puis intégralement en Chine. Cela fera diminuer la production en Belgique.

En 2010, la firme est le lieu de tournage du téléfilm 'Goldman'. Avant ça des éléments de décor ont servis dans le tournage du film de François Ozon 'Potiche'

Ici, une photo prise en 2021 lors de la préparation d'une commande de parapluies publicitaires avec impression sur toute la surface. On y voit de gauche à droite Nicolas Fischer (arrière - arrière petit fils du fondateur et fils de René Fischer) , puis Christian Fischer, Eric actif au collage des poignées de cette commande et René Fischer